Pourquoi un Centre de Soins ?

Faute d’être pris en charge à temps, des centaines d’animaux périssent chaque année dans notre région… Afin de les soigner et les réinsérer dans leur milieu naturel, SNA souhaite créer un centre de soins pour la faune sauvage en Centre-Alsace.

 

Parce que le nombre de centres est insuffisant…

Après avoir rencontré les différentes associations d’Alsace agissant pour la Faune Sauvage (GORNA, LPO, SFS), nous avons constaté que le département du Haut-Rhin présentait des lacunes en équipements adaptés à l’accueil des animaux sauvages en situation d’urgence.

SNA souhaite créer un centre d’accueil adapté dans le Haut-Rhin, avec une zone d’action aux départements limitrophes : Territoire de Belfort (90), Vosges (88), Doubs (25) et la Haute-Saône (70).

 

Parce que certaines espèces n’ont pas de centre adapté…

Le quart Nord-Est de la France est très mal desservi en Centres de Soins et aucun Centre d’Alsace ne peut en théorie recevoir de grands mammifères (lynx, chevreuils, chamois….), ou d’oiseaux aquatiques (cygnes, anatidés…) par manque d’équipements ou de surface. Pour certains animaux, comme par exemple les mammifères aquatiques (castor, loutre…), les grands ongulés (cerfs, chamois, bouquetins…) et les grands carnivores (lynx, loups…), il est très difficile de trouver un centre de sauvegarde en France susceptible de les accueillir (1 seul en France pour chaque espèce, et aucun dans la moitié Nord du pays).

SNA souhaite s’équiper d’infrastructures complémentaires aux autres centres pour permettre un accueil d’un plus large nombre d’espèces dans le quart Nord-Est de la France mais aussi se doter de structures adaptées aux mammifères semi-aquatiques et aux grands mammifères, devenant l’un des seuls centres français capables de les accueillir.

 

Et parce qu’à plusieurs, on agit différemment…

SNA souhaite mettre en place un partenariat, par la création d’un réseau associatif local, permettrait d’agir en cohérence sur les différents départements du Nord-Est de la France (LPO, GORNA, ATHENAS, SNA), et d’ainsi proposer un accueil de la faune sauvage d’une réelle efficacité, riche du savoir-faire et de l’expérience des différents centres de sauvegarde.