Le Centre Relais

Pourquoi un Centre Relais de Soins?

Faute d’être pris en charge à temps, de nombreux animaux périssaient chaque année dans notre région. Dans le Haut-Rhin, les animaux en détresse n’étaient pas toujours acheminés vers un centre de soins, ou trop tard à cause de la distance.

Dès 2011, afin d’optimiser les prises en charge et de donner aux animaux sauvages de meilleures chances d’être relâchés, notre centre de soins relais en Centre-Alsace a vu le jour : Sentinelle Nature Alsace (SNA). En recueillant et soignant les animaux déposés au centre, notre structure assure un service reconnu d’utilité public en faveur de la petite faune. 

Notre activité se développe chaque année et nos locaux d’origine se sont agrandis. En plus d’un bureau et d’une salle de soins créés sur mesure en 2016, l’association dispose d’une deuxième salle de stabilisation pour les animaux depuis 2022.

SNA a une zone d’action qui peut s’étendre parfois aux départements limitrophes comme le territoire de Belfort (90), les Vosges (88), le Doubs (25) et la Haute-Saône (70). 

Sentinelle Nature Alsace travaille en collaboration avec la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO) de Rosenwiller via une convention. Nos pensionnaires restent entre 24 et 72 heures à l’association pour ensuite être acheminés au centre de soins. Une fois arrivés à la LPO les animaux sont pris en charge jusqu’à la réhabilitation dans leur environnement naturel.

! Accès restreint !

Pour préserver la quiétude des pensionnaires, et conformément à la législation en vigueur,  le local du Centre Relais n’est pas visitable par le public et est réservé à l’équipe de soins.

Nos projets de développement

Une situation centrale et au calme

Pour ce projet, SNA recherche un terrain d’environ 2ha, avec ou sans bâtiment, situé dans un lieu reculé et calme, bénéficiant ainsi de conditions optimales pour le relâcher des pensionnaires après leur convalescence.

Si vous avez connaissance d’un lieu susceptible d’accueillir notre projet, comme une maison forestière, une habitation abandonnée, un terrain non utilisé, n’hésitez pas à nous contacter ! Nous étudions toutes les propositions, il est possible que la mairie de votre commune ait un bien qui conviendrait et souhaiterait accueillir un projet en faveur de la faune sauvage alsacienne

SNA devra posséder des installations et des équipements adaptés au maintien des espèces sauvages en captivité afin que leur relâché se passe dans des conditions optimales. Intégré au mieux à l’environnement, il sera composé de 4 zones principales :

    • Une zone oiseaux. Elle comprendra des volières taquets pour l’émancipation : ce sont des grandes volières adaptées pour la plupart des rapaces, mais aussi les corvidés et oiseaux de taille moyenne.

    • Une zone mammifères et passereaux. Avec des enclos taquets qui possèderont différentes ouvertures pour une émancipation en douceur. Ils seront aménagés pour pouvoir recevoir, à tour de rôle et selon les besoins, des hérissons ou des passereaux. Des enclos sécurisés seront aménagés pour les mustélidés et moyens mammifères.

    • Une volière de rééducation. Cette grande volière permettra aux oiseaux de se re muscler correctement avant leur départ. Elle pourra aussi accueillir les oiseaux de grande envergure.

  • Une zone de quarantaine. Ce projet est actuellement en cours et nous permettra d’accueillir les animaux porteurs de maladies afin de les séparer et donc d’éviter les risques de transmission avec les autres pensionnaires.

Notre local déjà existant sera bien sûr maintenu. 

 

Des structures adaptées

Les soins aux animaux

Depuis son arrivée à l’infirmerie jusqu’au moment où il sera jugé prêt à être réintroduit dans son environnement naturel, l’animal suit un cheminement au sein du Centre, composé de quatre étapes principales :

Étape 1 – L’enregistrement administratif

Dès leur arrivée, les animaux sont identifiés (espèce, âge, sexe) et enregistrés dans un registre informatique et papier. Ainsi, les informations les concernant les suivront au long de leur séjour.

Étape 2 – Examen initial

Après évaluation de leur état de santé général, les animaux sont examinés méticuleusement sous tous les angles. Cela nous permet de déterminer l’urgence de la situation et les soins nécessaires à apporter.

 Étape 3 – Premiers soins et nourrissage

Après l’examen, les soins adaptés sont appliqués : bandage, attelle, réhydratation, fortifiants, nettoyage des plaies… Si besoin en est, l’animal est emmené chez le vétérinaire directement.

 Étape 4 – Transfert vers le Centre de Rosenwiller

Comme SNA ne dispose pour l’instant d’aucune structure de réhabilitation, tous les animaux accueillis sont transférés vers Rosenwiller dans l’attente de leur rétablissement et de leur relâché.

Des causes d’accueils variées

          • le trafic routier 
          • les lignes à haute tension : choc frontal au niveau des pylônes, arcs électriques, câbles électriques
          • les baies vitrées
          • les fils barbelés, qui déchiquètent les muscles
          • la noyade

La saison des amours est celle où les animaux se blessent le plus. Leur attention étant plutôt accaparée par l’idée de se reproduire, ils baissent la vigilance. D’autres raisons peuvent être à l’origine de l’accueil d’un animal en détresse : prédation, mazoutage, maladies, affaiblissement…