Premiers relais d’animaux en détresse…

Pour le moment, le centre de sauvegarde n’est pas encore construit. L’association a trouvé un terrain forestier sur la commune de Ribeauvillé, et un dossier est en cours pour obtenir les autorisations nécessaires.

En attendant, de nombreux animaux ont toujours besoin d’être secourus et notre réseau de membres s’organise pour acheminer avec efficacité les animaux en détresse jusqu’aux centres de sauvegarde de la LPO (Rosenwiller, 67) ou du Gorna (Neuwiller-lès-Saverne, 67).

Ainsi, depuis le début de la saison, nous avons pu sauver plusieurs mésanges, hirondelles, pics, rapaces, martinets, renards, hérissons, cigognes, geai des chênes, linottes, troglodytes mignons et faons de chevreuils. Nous avons organisé des transports jusqu’au sud du département (Mulhouse et alentours) ; avec l’aide des Brigades Vertes et de la SPA Centre Alsace, ce sont au total près d’une centaine d’animaux du Haut-Rhin qui ont été sauvés et relâchés par les centres de sauvegarde…. Mais l’année est loin d’être terminée !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *