Pourquoi un Centre Relais de Soins ?

Faute d’être pris en charge à temps de nombreux animaux périssent chaque année dans notre région.

Dans le Haut-Rhin, les animaux en détresse n’étaient pas toujours acheminés vers un centre de soins, ou trop tard. Les temps de trajet pouvaient être très longs et aggravants pour eux.

Afin d’optimiser les soins et de leur donner a les meilleures chances d’être relâchés, SNA a créé un centre relais de soins pour la faune sauvage en Centre-Alsace.

 

Parce que le nombre de centres est insuffisant…

Après avoir rencontré les différentes associations d’Alsace agissant pour la Faune Sauvage (GORNA, LPO, SFS), nous avons constaté que le département du Haut-Rhin présentait des lacunes en équipements adaptés à l’accueil des animaux sauvages en situation d’urgence. L’acheminement jusqu’aux centres était souvent compromis à cause de la distance entre les centres.

SNA a créé un centre relais d’accueil adapté dans le Haut-Rhin, avec une zone d’action qui s’étend parfois aux départements limitrophes : Territoire de Belfort (90), Vosges (88), Doubs (25) et la Haute-Saône (70).

 

 

Pour favoriser la biodiversité du Haut-Rhin et donner une seconde chance à la faune sauvage en détresse

Le relais participe à l’accueil et aux premiers soins pour les animaux sauvages découverts en détresse. La plupart des animaux accueillis sont en détresse à cause de l’activité humaine. Les animaux sont accueillis à cause notamment :

  • du ramassage des jeunes (orphelins, oisillons tombé du nid, ramassage parfois abusif)
  • de chocs divers (véhicules, baies vitrées)
  • de la prédation (notamment par nos animaux domestiques qui interfèrent dans la vie sauvage)
  • Du piégeage, de la noyade, de l’empoisonnement, et bien d’autres.
  • De l’affaiblissement, souvent lié à l’appauvrissement et la destruction des milieux de vie.

SNA souhaite donner une chance à tous ces animaux. Cela en tant qu’individus mais aussi en tant que membres de leur espèce et potentiels reproducteurs. Tous font partie de la biodiversité locale, que nous souhaitons préserver.